Onglets principaux

Sports

Cameroun-Basketball : Manga Basket nourrit des regrets

Le club de Mouanda a été éliminé dès le premier tour du tournoi de l'Africa champions clubs.
595 vues
11/29/2019 - 15:50
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
 Cameroun-Basketball : Manga Basket nourrit des regrets

De la tristesse et de la désolation se lisaient sur le visage des joueurs et encadreurs de Manga Basketball du Gabon au moment de quitter le palais polyvalent des sports ce jeudi 28 Novembre 2019.

Le club de la ville minière de Mouanda venait d'être éliminé de l'Africa champions clubs à l'étape de la phase de poules

Le prix de l’inexpérience

Bien vainqueur des Maliens de As Police sur le score de 67 à 64 pour leur 3e sortie, les poulains de l'entraîneur Masnoudji devraient attendre l'issue de la confrontation entre Bc Mazembe de la République démocratique du Congo, et ABC de côte d'Ivoire pour être fixés sur leur sort. Une victoire du club de Lubumbashi leur ouvrirait les portes des demi-finales malheureusement pour Cédric Tsangue et ses coéquipières le miracle ne s'est pas produit puisse que les congolais ont été dominés par les ivoiriens.

Les choses se seraient passées autrement si les gabonais avaient été mature dans la gestion de la compétition. Vainqueur lors de son premier match face à BC Mazembe, Manga Basketball a trébuché maladroitement au cours de sa deuxième sortie face aux Ivoiriens de ABC.« Nous avons pêchés par excès de zèle et de confiance des erreurs qu'on ne commet en compétition de haut niveau », se désole Moïse Mogtam. Une attitude qui leur a été préjudiciable pour la suite de la compétition

Un mal pour un bien

La sortie prématurée de Manga Basketball à ce rendez-vous de Yaoundé devrait interpeller à plus d'un titre les autorités gabonaises en charge du sport. Pour le Président du club de Mouanda cette déconvenue est due au manque d'organisation d'un véritable championnat de basketball au pays d'Ali Bongo Ondimba pour Olivier Tessier : « Nous devons tirer les leçons de cette élimination pour faire un véritable diagnostic de la santé du basketball dans notre pays » Il va plus en tendant la main au gouvernement :« Nous avons de la volonté mais nos moyens sont limités l'état devrait accompagner nos efforts car la volonté seule ne suffit pas » Malgré ces difficultés, le patron du club nourrit l'espoir de voir le basketball gabonais tutoyer les sommets de l'Afrique dans un avenir proche.

Jean Joel NOUTCHA

Étiquettes: