Onglets principaux

Société

Cameroun : Polémique au sujet du péage de Bandja

Dans une épître, la Fondation Camerounaise des Consommateurs (FOCACO) demande au Ministre des Travaux Publics Emmanuel Nganou Djoumessi de mettre fin à la vente des tickets de péage à Bandja.
780 vues
10/19/2019 - 10:22
lucien embom
Journaliste

Monsieur le Ministre, par la présente très respectueusement, la Fondation camerounaise des consommateurs (FOCACO) a l’honneur de venir auprès de votre bienveillance relever les désagréments que vivent les automobilistes au quotidien sur les axes routiers au Cameroun et précisément depuis la journée du 16 octobre 2019 sur la nationale N°5 au niveau du tronçon Bandja-Bafang.

En effet, l’affaissement de la chaussée sur ce tronçon vient s’ajouter à la dégradation avancée des routes sur cet axe. Les nids-de-poule et les trous trop profonds dans la chaussée abîment les pneus et amortisseurs des véhicules.

Considérant le Décret n°98/013 du 28 janvier 1998 fixant les modalités du péage qui prévoit que les postes de contrôle de péage sont installés uniquement sur les axes bitumés ; Considérant loi-cadre n° 2011/012 du 06 mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun ; La FOCACO vous exhorte à supprimer le poste de perceptions des droits de passage de véhicules à Bandja afin de prévenir le risque d’affrontement entre les automobilistes exaspérés et les agents percepteurs du poste de péage susvisé. Ayant confiance en votre bienveillance, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Président exécutif FOCACO

 

 

Étiquettes: