Onglets principaux

Société

Cameroun : Faible recul du taux de pauvreté

D'après les enquêtes nationales effectuées auprès des ménages de 2001 et 2014, le taux de pauvreté global n'a que faiblement reculé, passant de 40,2 à 37,5 %.
777 vues
05/25/2019 - 10:25
lucien embom
Journaliste

La population vivant dans la pauvreté est passée de 5,8 à 6,6 millions. Dans le même temps, les écarts de pauvreté entre zones urbaines et zones rurales et entre différentes régions du pays ont augmenté. Si le taux de pauvreté en zone urbaine a nettement diminué, passant de 17,9 à 8,9 %, il a augmenté en zone rurale, passant de 52,1 à 56,8 %. La pauvreté est plus élevée dans les trois régions du Nord et du Nord-Ouest.

Ces régions représentent ensemble 74 % de la population pauvre. En outre, la détérioration des conditions de sécurité depuis 2014 dans les régions du Nord et l'aggravation de la crise dans les régions anglophones pourraient avoir exacerbé la situation des pauvres, en raison de l'afflux croissant de réfugiés et de personnes déplacées. Les inégalités ont considérablement augmenté à cause des troubles en zone anglophone.

La persistance d'un taux de pauvreté élevé et l'accroissement des disparités entre populations urbaine et rurale et entre régions a aggravé les inégalités, comme en témoigne l'augmentation du coefficient de Gini, qui est passé de 42,2 en 2001 à 46,6 en 2014. Des tendances similaires ont été trouvées par d'autres études sur les inégalités utilisant différents concepts de revenus. Les inégalités sont également supérieures à la moyenne des pays à faible revenu.

Bien que la pauvreté soit beaucoup plus faible en zone urbaine qu'en zone rurale, les inégalités urbaines sont élevées et à des niveaux comparables. La politique budgétaire est le principal instrument pour résoudre les problèmes de pauvreté et d'inégalités au Cameroun. Comprendre l'efficacité de l’incidence redistributive des instruments budgétaires aidera à déterminer les options de politiques budgétaires plus opérantes.

 

 

Men's Shoes

Étiquettes: