Onglets principaux

Société

Cameroun-Elections Locales 2020: 350 gendarmes envoyés dans le Sud-Ouest pour renforcer la sécurité

Un contingent de 350 gendarmes est arrivé ce Mardi 07 janvier 2020 à Buea, en vue de renforcer la sécurité dans la région du Sud-Ouest dans le cadre des élections législatives et municipales du 9 Février prochain.
520 vues
01/08/2020 - 12:42
Zenani Kanga
Stagiaire
Cameroun-Elections Locales 2020 :  350 gendarmes envoyé dans le Sud-Ouest pour renforcer la sécurité

La sécurité lors du double scrutin de Février 2020 est prise au sérieux par le gouvernement camerounais. Arrivés à bord de 14 camions militaires et d’un bus, ils ont été accueillis par le colonel Henri MBOUZIKEU TCHINDA, commandant de la légion de gendarmerie du Sud-Ouest. « Je suis venu personnellement vous souhaiter la bienvenue. Je souhaite que cette mission se déroule dans le respect des droits des citoyens », ce dernier a ajouté : « La hiérarchie tient à ce que les élections se déroulent dans les conditions optimales de sécurité dans chacune des circonscriptions électorales », indique le colonel MBOUZIKEU TCHINDA. Le contingent d’hommes en tenue a pour objectif principal de renforcer la sécurité, professionnalisme à l’appui, au Sud-Ouest qui, à l’image du Nord-Ouest, est en proie à une crise sécuritaire depuis 2016. En clair, à l’approche des législatives et municipales du 9 février prochain, les populations ont besoin d’être rassurées qu’elles pourraient accomplir leur devoir de citoyen en toute tranquillité et sécurité ce jour.

Ils vont renforcer les effectifs en vue d’assurer la sécurité avant, pendant et après les prochaines élections des députés et des maires. Un double scrutin au sujet duquel des groupes séparatistes ont déjà lancé des menaces d’attaques en cas de mobilisation des électeurs. Ces hommes de tenue vont renforcer les effectifs en vue d’assurer la sécurité avant, pendant et après les prochaines élections des députés et des maires. Un double scrutin au sujet duquel des groupes séparatistes ont déjà lancé des menaces d’attaques en cas de mobilisation des électeurs.

Le commandant en charge des troupes a confié au microphone de la Crtv que l’effectif de 350 gendarmes sera réparti dans les différentes localités qui compte le Sud-Ouest.