Onglets principaux

Société

Cameroun : Des assaillants kidnappent Fru Ndi

Selon un communiqué publié par Jean Robert Wafo, des assaillants ont kidnappé le chairman le 28 juin 2019 à Bamenda.
927 vues
06/29/2019 - 12:12
lucien embom
Journaliste

Cet acte d’enlèvement est attribué aux séparatistes anglophones qui sèment la terreur dans le Sud-Ouest et le Nord-Ouest. Les ravisseurs ont frappé aux environs de 15 heures. Avant de se retirer, ils ont ouvert le feu sur un garde du plus haut responsable du Social Democratic Front (SDF). Pour l’heure, on est sans nouvelle du leader du SDF. Mais tout porte à croire que Ni John Fru Ndi est toujours vivant.  

Fru Ndi est né à Baba II, près de Bamenda, dans le Nord-Ouest du Cameroun. Le titre de Ni, marquant de respect, lui a été attribué à sa naissance. Il a fréquenté à la Baforchu Basel Mission et à la Santa Native Authority avant de se rendre au Nigeria pour étudier (au Lagos City College) et travailler en 1957. En 1966, il est rentré au Cameroun et a commencé à vendre des légumes. Il a dirigé une librairie à Bamenda, dénommée « Ebibi Book Center. »

Ni John Fru Ndi a accordé ses services à un club de football de 1979 à 1988. Il a dirigé la succursale du Lions Club International à Bamenda de 1987 à 1988. Fru Ndi a milité au sein du parti au pouvoir. Lors des élections législatives de 1988 à parti unique, il a perdu dans la Mezam Central face à une autre liste du RDPC. Fru Ndi est le fondateur du SDF, un parti d'opposition qui a vu le jour en 1990.

Il a été élu Président National du SDF lors du congrès national ordinaire tenu à Bamenda en mai 1992. Au milieu de la flambée de violence qui a suivi l’élection présidentielles de 1992 dans le Nord-Ouest, Fru Ndi a été placé en résidence surveillée à la fin du mois d'octobre 1992. Après environ un mois, il a été relâché. Le 20 janvier 1993, Fru Ndi et son épouse ont assisté à l'investiture du Président Bill Clinton.

 

Nike LeBron 16

Étiquettes: