Onglets principaux

Santé

Cameroun : 3.058 formations sanitaires en situation irrégulière

 Selon les statistiques disponibles, la carte sanitaire du Cameroun présente une panoplie de 3.058 formations sanitaires en situation irrégulière.
1,622 vues
12/17/2018 - 14:09
lucien embom
Journaliste

Au cours de l’année de référence 2017, le Cameroun a continué la mise en œuvre du volet santé du Plan National Triennal d’Urgence pour l’Accélération de la Croissance (PLANUT). Dans un premier temps, le gouvernement a procédé à la réhabilitation des infrastructures sanitaires et au relèvement des plateaux techniques de certains centres hospitaliers. Dans un second, les efforts ont convergé vers la construction et l’équipement de nouveaux hôpitaux.

Toutes ces actions ont pour finalité, un accès équitable aux infrastructures sanitaires et aux personnels de santé. C’est le lieu de relever ici que 3.058 formations sanitaires exerçant sur l’ensemble du territoire national sont en situation irrégulière. En ce qui concerne l’accès aux infrastructures sanitaires, on note que la carte sanitaire du Cameroun compte environ une formation sanitaire pour 3.789 habitants.

Selon le Bureau Central de Recensement et des Etudes de la Population (BUCREP), il s’agit de 5.166 formations sanitaires pour une population estimée à 22.709.892 âmes. Ces formations restent par ailleurs inégalement réparties sur le plan géographique. Elles sont concentrées dans les zones urbaines et parfois confinées dans un seul espace géographique. Mais cependant, certaines ont entrepris des démarches règlementaires.

Ces données s’éloignent des normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’OMS recommande une formation sanitaire à 5 kilomètres et à une heure de route des populations. Les hôpitaux de référence sont exclusivement situés à Yaoundé, Douala et Sangmélima. Les patients se heurtent aux coûts des prestations sanitaires. Ceux-ci restent très élevés par rapport aux revenus du citoyen moyen.

 

 

KD VIII Elite High

Étiquettes: