Onglets principaux

Politique

Cameroun-Elections locales : Tout ce qu’il faut savoir

A moins d’une semaine du dépôt des dossiers pour la candidature aux élections législatives et Municipales du 9 février 2020, il est important de faire un zoom sur les aspects généraux. Entre autres, la constitution du dossier, les grandes dates et quelques missions.  
972 vues
11/19/2019 - 12:14
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-Elections locales : Tout ce qu’il faut savoir

« Le corps électoral est convoqué le dimanche 9 février 2020 à l’effet de procéder à l’élection des députés à l’assemblée nationale et des conseillers municipaux » décrète, le 10 Novembre 2019 le Président de la République Son Excellence Paul Biya.

Suite à cette annonce, les potentiels candidats ont jusqu’au 25 Novembre 2019, pour déposer leurs candidatures. Il faut remonter à l’article 164, alinéa 1 de la loi électorale qui indique que : « les candidatures font l’objet, dans les quinze jours suivant la convocation du corps électoral, d’une déclaration en triple exemplaire, revêtue des signatures légalisées des candidats ». Les concernés déposeront auprès d’ELECAM un dossier complet, en fonctions de leurs aspirations.

Un Million de FCFA pour les législatives

Pour les législatives, l’article 165 stipule que les candidats doivent fournir un extrait d’acte de naissance datant de moins de trois mois ; un certificat de nationalité ; un bulletin n°3 du casier judiciaire datant de moins de trois mois ; une déclaration par laquelle chaque candidat titulaire ou suppléant certifie sur l’honneur qu’il n’est candidat que sur cette liste et qu’il ne se trouve dans aucun cas d’inéligibilité prévu par la loi ; un certificat d’imposition ou de non-imposition ; une attestation d’inscription sur une liste électorale ; l’original de versement du cautionnement (un million de FCFA par candidat) ; une attestation par laquelle le parti politique investit l’intéressé en qualité de candidat. Les dossiers reçus dans les démembrements departementaux d’ELECAM, doivent être transmis dans le délai à la direction générale des élections.

50 mille FCFA pour les municipales

En ce qui concerne les elections municipales, la constitution du dossier n’est pas très différente des législatives. Celui-ci est déposé auprès du démembrement communal d’ELECAM, soit l’antenne communale correspondante, avec le reçu original d’une caution de 50 000 FCFA.

Dans un communiqué signé le 14 Novembre 2019 par Directeur Général des Impôts Modeste MOPA FATOING, une précision est donnée « l’attestation de Non Redevance (ANR) est le seul document fiscal requis dans les pièces constitutives des dossiers. Elle tient lieu de certificat d’imposition ou de non-imposition et atteste de la régularité de la situation fiscale de son titulaire ». L’ANR est la pièce attestant que le contribuable est en règle avec le paiement de ses taxes vis-à-vis de l’administration fiscale.

Mandats et Missions

Les listes des candidats seront publiées le 11 Décembre 2019. Les candidats disposeront de deux semaines de campagne à partir du 25 janvier 2020.  Les résultats seront proclamés le 29 février 2020 au plus tard.  

Les 180 députés qui seront élus au suffrage universel auront cinq (5) ans, et peut-être plus, pour voter les lois, contrôler l’action de l’Etat… Les 10 000 conseillers municipaux auront pour missions de représenter tous les citoyens et répondre aux besoins de la collectivité sans favoriser aucun intérêt particulier. Durant six (6) ans aux moins, ils assisteront les mairies dans leurs différentes activités.