Onglets principaux

Politique

Cameroun-AGOA : Paul Atanga Nji répond à Donald Trump

« Nos forces de défense et de sécurité sont professionnelles » a déclaré le MINAT le Premier Novembre 2019 suite à la décision du président Américain visant à exclure le Cameroun de l’AGOA.
808 vues
11/04/2019 - 11:11
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-AGOA : Paul Atanga Nji répond à Donald Trump

Le Ministre de l’Administration Territorial Paul Atanga Nji s’est exprimé via la presse le 1e Novembre 2019. Il a ainsi tenté de donner une réponse au Président des Etats-Unis, suite à sa décision d’exclure le Cameroun de l’African Growth Opportunities Act (AGOA). En effet, Donald Trump accuse le gouvernement Camerounais de « violations flagrantes des droits de l’homme reconnues internationalement ». Cette accusation intervient dans le cadre de la crise anglophone qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun depuis environ 3 ans.  

Le MINAT estime que « Nos forces de défense et de sécurité sont professionnelles. Donc, je crois que, si on devait condamner, il faut plutôt condamner les sécessionnistes qui décapitent les populations dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Bon, peut-être cette décision ne concerne pas le Cameroun hein…Vous avez constaté vous-même que dans les Régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, les éléments de nos forces de défense et de sécurité, distribuent l’aide humanitaire ; vous les avez vu entrain de sauver les vies humaines ; vous les avez vu en train de transporter les camerounais qui ont été sauvagement assassinés par des terroristes ; vous avez vu les forces de défense et de sécurité, dispenser des cours dans les écoles, offrir des tables bancs. Le monde entier a vu. Nos forces de défense et de sécurité sont professionnelles. Dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les forces de défense et de sécurité accompagnent au quotidien les populations en leur accordant l’aide nécessaire et en protégeant les populations contre les atrocités et les actes barbares des sécessionnistes »

Une sortie qui du reste n’a pas jusqu’ici fait grand bruit, au moment même où Yaoundé dans son luxueux palais est tapis dans un silence compréhensible, donnant bien l’impression à tous de réfléchir sur la direction à prendre au cours des semaines qui arrivent.

En attendant de voir cette réaction des officiels de Yaoundé face à cette sortie du numéro un Américain, il convient de rappeler que l'African Growth and Opportunities Act est une loi adoptée en l’an 2000 par le Congrès des Etats-Unis et sur la direction de l’ancien président Américain Bill Clinton. Elle permet aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Le président entend ainsi punir les violations des droits de l’homme commises par le régime camerounais.

 

Étiquettes: