Onglets principaux

Faits divers

Cameroun-Fait divers : Etudiant retrouvé mort dans les eaux du Mfoundi.

Ce jeudi 7 Novembre 2019, Le cadavre du jeune étudiant en Médecine Cédric MOMO, a été repêché dans les eaux du fleuve Mfoundi après trois jours de recherches.
417 vues
11/11/2019 - 10:50
Zenani Kanga
Stagiaire
Cameroun-Fait divers : Etudiant retrouvé mort dans les eaux du Mfoundi.

Cédric MOMO, étudiant de 25 ans inscrit en septième année de médecine à l'institut supérieur de technologie médicale (ISTM) a perdu la vie dans des conditions troubles. Fils unique de sa famille, il laisse beaucoup de désarroi auprès des siens.  Le jeune Cédric connu pour être un garçon studieux et facile dans ses relations avec les autres, a trouvé la mort dans des circonstances qui restent encore à clarifier. Il avait été porté disparu par la famille depuis le lundi 04 Novembre dernier et les recherches étaient en cours depuis cette date.

En effet, selon une source familiale, il serait dans un premier temps sorti avec un membre de la famille et revenu à la maison vers 23 heures en toute sécurité. Plus tard dans la nuit, l'étudiant aurait reçu un appel téléphonique d’un ami qu’il devait retrouver au quartier Mvog-Ada où il sera de nouveau aperçu dans un bar de la place.

Toujours selon les témoignages rapportés, le jeune Cédric sera poursuivi très tôt le matin aux environs de 5h30 par une bande de malfrats en rentrant chez lui. Il échappa aux malfrats, et alla se cacher dans un snack bar déclare un témoin « Il est revenu dire au gérant du snack que les bandits étaient à sa poursuite. Le gérant du snack bar lui a demandé de ne plus sortir. Il est finalement ressorti malgré les conseils du gérant du snack bar. Les bandits l’ont toujours poursuivi, en courant et voulant échapper à ses agresseurs, il se serait jeté dans le Mfoundi. Nous sommes allés fouiller lundi sous la pluie pendant toute la journée au quartier Mvog-Mbi. Dans ce quartier, les gens affirment avoir vu un jeune qui serait tombé dans le Mfoundi, c’est précisément derrière le lycée d’Ahala que les sapeurs-pompiers ont retrouvé ce corps. »

Après une plainte de la famille, une enquête a été ouverte au commissariat Nkolndongo pour élucider cette tragédie. Les enquêteurs expliquent que le corps a été retrouvé par un piroguier dans la rivière du Mfoundi, et il présente même des signes de violences et deux suspects ont été mis aux arrêts ; mais l’un a été relâché pour avoir dénoncer ses complices.

Étiquettes: