Onglets principaux

Economie

Cameroun- Télécommunications : CAMTEL annonce une nouvelle unité pour transporter la fibre optique

C’est en tout cas ce qui ressort des propos de Minette Libom Li Likeng, Ministre des postes et Télécommunications, lors de sa communication le 23 Janvier 2020, au cours du Conseil de Cabinet présidé par le Premier Ministre.
430 vues
01/25/2020 - 11:01
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Télécommunications : CAMTEL annonce une nouvelle unité pour transporter la fibre optique

Mauvaise connexion internet, réseau d’appels téléphoniques instables, services Mobile Money et Orange Money en insatisfaction au cours des semaines écoulées, voilà le lot de problèmes auxquels font face les abonnés de téléphonie mobile au Cameroun. Qu’il s’agisse de MTN ou d’Orange, la situation est identique. Jamais par le passé, la qualité de ces services n’avait atteint un tel dégradation simultanément, ainsi que cela a été donné d’expérimenter au cours de longs jours.

Pointée du doigt pour sa qualité médiocre du service, CAMTEL, l’opérateur public historique de Télécommunication au Cameroun, apportera quelques jours plus tard des explications sur ce désagrément, en posant son discours sur une défaillance de câble qui aurait déjà fait l’objet d’un dépannage par ses équipes en ce moment. Les différents services ont certes repris, mais le problème lui demeure en entier.  A savoir : Limiter, ou tout au moins diminuer le leadership de CAMTEL sur certains segments de ces services, comme notamment le transport. Un débat vieux de plusieurs années qui a déchainé d’énormes passions au sein de l’opinion. « Il y a longtemps que CAMTEL s’est montrée inefficace sur ce pôle dont elle a le monopole. A l’heure actuelle, les choses évoluent. Et cette entreprise a défaut de céder les pars à une autre entité sur un segment précis, doit être mise sous l’effet de la concurrence, au moins pour qu’elle-même se mette au travail », Affirme un consommateur de ces produits à Yaoundé.

Sans aucune issue particulière autrefois, ce problème semble désormais trouver solution aujourd’hui, selon les annonces du Ministre des Postes et des Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, laquelle, lors du Conseil de Cabinet du 23 Janvier 2020, laissait entendre que CAMTEL opérateur public des télécoms au Cameroun, pourrait céder l’activité du transport de la fibre optique à une « Unité de production en charge du réseau transport ».

L’objectif de cette démarche en premier lieu est d’ordre disciplinaire, à en croire les propos d’un cadre de la CAMTEL : « Beaucoup d’opérateurs évoluent en faisant l’acquisition de la fibre noire en nous laissant toutes les charges de la gestion de la fibre optique ordinaire. Nous évoluons vers la configuration de la Société nationale du transport de l’électricité créée, il y a peu, pour alléger les activités d’Eneo, l’opérateur du secteur de l’électricité ».

Ce qui à terme devra également permettre d’améliorer la qualité du service avec un suivi régulier des équipements et autres matériels mis à disposition, pour le grand bonheur des consommateurs.

 

Étiquettes: