Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Vérités contestables de Paul BIYA sur l’emploi des jeunes

Selon le Président de la République du Cameroun, 500 000 emplois ont été créés au Cameroun au cours de l’année 2019. Ce que de nombreux contestent avec la plus grande énergie.
355 vues
02/12/2020 - 15:58
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Economie : Vérités contestables de Paul BIYA sur l’emploi des jeunes

Surprenantes ont été les déclarations de Paul BIYA, lors de son adresse à la jeunesse du 10 Février 2020, lorsqu’il déclare avec beaucoup de solennité, la création de 500 000 emplois au cours de l’année 2019. « Selon les statistiques, un peu plus de 500 000 emplois ont été créés l’an dernier dans le secteur moderne de notre économie », explique-t-il. Cela même, sans qu’il ne puisse dire avec précision dans quel secteur d’activités ces emplois qu’il revendique ont été effectivement crées.

Pour les jeunes rencontrés après ce discours, leur Chef d’Etat semble déconnecté avec leur réalité. « Je me demande si ce monsieur vit dans le même pays que nous. Il déclare des choses qui n’ont aucun fondement à la réalité. Ces 500 000 emplois viennent d’où ? Il doit nous donner des preuves, sa seule parole ne nous suffit plus », déclare Arnaud MESSI. Pour Christian FOUMENA, Paul BIYA est « constamment dans le bluff. Il croit nous mentir alors qu’il se ment a lui-même qu’il travaille. Nous savons que rien de meilleur ne pourra plus venir de lui. Qu’il finisse et il part, on attend le prochain qui va arriver. »

La situation concrète des jeunes Camerounais sur le terrain de l’emploi se dégrade chaque jour qui passe. Les multiples projets lancés pour accélérer l’insertion socio-économique des jeunes ayant pour la majorité des cas montré de grands signes de fatigues.

Selon les chiffres disponibles, plus de 780 000 jeunes ont été inscrits à l’Observatoire national de la jeunesse en 2019. 51,06 % d’entre eux sollicitent un financement pour leurs projets d’auto-emploi ou d’entreprise. Environ 2000 jeunes inscrits sont de la diaspora. Près de 22 000 jeunes inscrits ont été référencés à différents guichets de financement et d’accompagnement.

 

 

Étiquettes: