Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Le FMI abaisse la croissance mondiale en 2020 et 2021

Selon le FMI, l’économie mondiale devrait s’accroitre de 3,3% en 2020 et de 3,4% en 2021, soit une révision en baisse de 0,1 point et de 0,2 point respectivement.
385 vues
01/28/2020 - 11:35
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Economie : Le FMI abaisse la croissance mondiale en 2020 et 2021

Espoirs douchés d’une reprise forte de la croissance mondiale par le FMI. Dans ses prévisions économiques en effet, l’institution table sur un PIB mondial à la baisse en 2020 et 2021.

Selon ces projections, l’économie planétaire devrait s’accroitre de 3,3% en 2020 et de 3,4% en 2021, soit une révision en baisse de 0,1 point et de 0,2 point respectivement, par rapport aux projections d’Octobre 2019 du Fonds Monétaire International.

Pour l'institution de Washington, ces projections sont mieux que celles de 2019, au moment où la croissance est tombée à son plus faible niveau depuis la crise financière, mais cela reste une "reprise poussive", a résumé le FMI, soulignant que la révision de la croissance Indienne (-1,2 point à 5,8%) "représente la part du lion des baisses de prévisions" de croissance.

Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette revue à la baisse des projections 2020 et 2021 de l’économie mondiale, ainsi que l’a souligné le FMI lui-même, relativement à ce qu’il a appelé « mauvaises surprises » dans les économies émergentes à commencer par l'Inde. Ailleurs dans d’autres pays, l’économie reste prisonnière des contestations de la rue, cas du Chili en Amérique Latine, où la crise s’y est déclenchée depuis Octobre 2019.

Dans la même lancée, il convient également de relever la persistance de risques notamment géopolitiques dans le monde. Cas pratique, les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran, qui pourraient perturber l'approvisionnement mondial en pétrole, nuire au moral et affaiblir les investissements commerciaux déjà timides, note le Fonds dans un communiqué.

Tentative de stabilisation

Sur le plan commercial, quelques petits espoirs peuvent naitre. En effet, l'accord sino-américain signé il y a quelques jours entre les deux grandes puissances mondiales va stimuler la croissance de la Chine en cette année 2020. Le FMI table désormais sur une hausse de 6%, soit 0,2 point de plus que l'estimation d'octobre. Les Etats-Unis profiteront eux aussi de cet accord qui va doper leurs exportations de produits agricoles, industrielles et du secteur de l'énergie. Mais La croissance du PIB américain va ralentir à 2% (-0,1 point) après 2,3% l'an passé. 

Toutefois, les USA continueront de faire la course en tête des pays avancés, bien loin des pays de la zone euro (+1,3%) et du Japon (+0,7%). Les pays émergents et en développement vont s'accroître, eux, de 4,4% après 3,7% en 2019. Le volume du commerce international, qui a porté la reprise après la récession mondiale, va se reprendre cette année 2020 (+2,9% contre 1% l'an passé). Mais l'augmentation sera inférieure à celle estimée en octobre 2019, et loin des 3,7% enregistrés en 2018. 

Par ailleurs, prévient le FMI, toutes ces projections « dépendent dans une large mesure de la capacité (des dirigeants) à éviter une nouvelle escalade des tensions commerciales américano-chinoises (...), à éviter un Brexit sans accord et les ramifications économiques des troubles sociaux et des tensions géopolitiques ». 

Lire aussi :

https://237cameroun.online/fr/Cameroun-Economie-Le-FMI-accorde-un-cinqui%C3%A8me-d%C3%A9caissement-%C3%A0-Paul-BIYA.

 

Étiquettes: