Onglets principaux

Economie

Cameroun-Economie :6 ème édition de la foire à bétail au Cameroun

La ville de Ngaoundéré accueille la 6e édition de la foire à bétail du Cameroun qui se tient du 8 au 10 novembre 2019 à Ngaoundéré, dans région de l’Adamaoua, Cameroun.
617 vues
11/08/2019 - 11:40
Zenani Kanga
Stagiaire
Cameroun-Economie :6 ème édition de la foire à bétail au Cameroun

Le secteur de l’élevage occupe une bonne partie des populations rurales dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua et le Nord-Ouest du Cameroun. Dans son discours, le Président de la Confédération Nationale des Eleveurs du Bétails du Cameroun (Cnebcam), a indiqué « La foire est un événement annuel au cours duquel les producteurs de bétail du Cameroun expriment à l’État leurs préoccupations et prennent des engagements pour améliorer leurs performances ».

L’événement est placé sous le patronage du Ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga. Selon la confédération, l’agriculture et l’élevage au Cameroun fournissent des emplois à une population rurale qui représente 58 à 60% de la population totale. Le bétail national est estimé à 5,6 millions de bovins, 7 millions de petits ruminants (ovins et caprins), 15 000 chevaux et d’arsins.

Les objectifs de la foire à bétail selon la Confédération est de faciliter l’adoption des pratiques pastorales innovantes et l’utilisation des nouvelles biotechnologies animales, promouvoir les différentes spéculations liées à la production du bétail et le développement des chaines de valeurs, faciliter la promotion des différents spécimens produits dans les régions, développer les nouvelles opportunités d’affaires avec d’autres régions.

A Ngaoundéré, pendant 3 jours, la foire réunira plus de 2 500 participants des 10 régions du pays. Les éleveurs, les instituts de recherche (IRAD), les partenaires étrangers et les organismes gouvernementaux vont pendant ces trois jours échanger autour des questions liées à la valorisation des produits de l’élevage. Pour une meilleure exploitation des ressources bovines, les acteurs se sont accordés sur la prise des mesures relatives aux délimitations des pistes à bétail et la mise sur pied des champs fourragers, facteurs d’une bonne productivité.

 

Étiquettes: