Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Sale temps pour la Camair-Co

L’entreprise publique Camerounaise ne cesse, chaque jour qui passe de s’enfoncer un peu plus. Malgré les promesses d’une reprise effective de ses activités, rien ne semble plus aller. Le risque est aujourd’hui grave de la voir cesser toute activité dans les prochaines semaines si rien n’est fait.
598 vues
10/04/2019 - 12:55
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Economie : Sale temps pour la Camair-Co

En décidant de se mettre aux côtés du Cameroun, comme cela semble être le cas, pour sauver la Camair-Co, une entreprise publique complètement à la banqueroute, l’équipe Qatarie qui arrive ne sera certainement pas de tout repos. Sur sa table que des urgences à gerer.la première de toutes, éviter à l’entreprise l’exécution des menaces de suspension qui pèse sur sa tête. Il s’agit en effet de celles provenant de :

·        L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA)

·        La réactivation du mot d’ordre de grève

·        Retrait du Bombardier entre autres.

A côté de cela, il faut bien ajouter les arriérés de salaire du personnel, dont le montant dépasse aussi le milliard de FCFA, ainsi que l’incapacité pour l’entreprise à régler les factures d’hôtel pour les pilotes étrangers. Une situation qui n’est que la résultante des mauvais choix managériaux opérés par le pouvoir en place. « Ceux qui ont formulé le business plan de Camair-Co sont des politiciens de Yaoundé. », affirme Bernard OUANDJI, Economiste Camerounais.

Pourtant à leur arrivée à la tête du top management de Camair-Co, le 27 Mai 2019, l’actuelle équipe dirigeante, présentée comme celle de l’efficacité et de la compétence avait reçu mandat du Conseil d’Administration de « mettre en application les hautes directives du Chef de l’Etat, afin de permettre la mise en place effective du plan de relance et de redressement de la Camair-Co ». Six mois plus tard, toujours rien en ce sens n’a germé de façon sérieuse. La Camair-Co continue sereinement sa marche vers la cessation d’activité, tout en donnant à tous, l’illusion d’agir, par la multiplication des missions et autres prospections à l’étranger, aujourd’hui perçues comme de simple balades. Puisque sans impact direct sur le devenir attendu de l’entreprise qui croule toujours sous le poids d’une dette astronomique.

Cette nouvelle équipe managériale vend finalement le désespoir, à la place de l’espoir qu’elle était censé construire depuis leur arrivée le 27 Mai dernier. A leur actif aujourd’hui un tableau des plus sombre. Arriérés de salaires du personnel, grève multiforme, un climat social délétère et une flotte insuffisante. Même le défi que l’entreprise s’est donné pendant la période du Grand Dialogue National, relatif au transport des participants à ces assisses n’a pas été pleinement atteint. C’est à se demander dans ces conditions, ce que le Qatar pourra réellement faire pour sortir cette entreprise du gouffre qu’elle ne cesse de s’y enfoncer.  

Lire aussi :

https://237cameroun.online/fr/economie/cameroun-camair-co-nomination-d%E2%80%99un-nouveau-top-management

https://237cameroun.online/fr/Cameroun-Camair-Co-La-descente-aux-enfers-se-poursuit.

 

 

Étiquettes: