Onglets principaux

Culture & Art

Cameroun- Culture : La région de l’Est fait sa rentrée

Le lancement régional de la 4è édition du RENAC a eu lieu en présence de Jacques WOULSOU, représentant du Gouverneur de la Région de l’Est.
1,239 vues
09/16/2019 - 10:02
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Culture : La région de l’Est fait sa rentrée

 « Chez nous, il y a un peu de tout. Nous n’avons pas à proprement besoin de la culture des autres pour consolider notre identité » s’exclame Dah Valex, artiste musicien et tailleur. Une caravane pour annoncer les couleurs. Tel est le symbole phare qui a retenu l’attention des milliers de curieux venus à la place des fêtes de Bertoua ce 10 Septembre, à l’occasion du lancement de la rentrée culturelle et artistique nationale. « Ce moment est une occasion pour les hommes de culture de se mettre en selle pour magnifier le vivre ensemble harmonieux qui a toujours existé dans notre pays. La culture pour le citoyen ordinaire n’a pas de frontière » Souligne NGOCK Toussaint, porte-parole des artistes de la région de l’Est.


Inspecteur Régional des services du Gouverneur de la Région de l'Est - Cameroun

A juste titre, souligne le Maire de Bertoua 1er Me Bembell D’Ipack Olivier Cromwell, par ailleurs président de la section RDPC du Lom et Djérem Sud I dans son propos de bienvenue : « Le fait que cette cérémonie se tienne à un moment crucial de la vie de notre nation, ne doit en rien entamer le capital du patrimoine culturel qui nous rappelle certes nos origines, mais surtout au renforcement de l’Etat Nation. Bien plus, cette rentrée doit donner l’occasion de célébrer notre diversité culturelle et artistique, et de magnifier ses valeurs qui doivent de manière plus expressive, contribuer à la consolidation toujours d’avantage de la paix, de l’unité et du vivre ensemble harmonieux pour un Cameroun émergent malgré les soubresauts que nous imposent les artisans du chaos …» Parfait BINGONGA, Délégué Régional du MINAC –Est ajoute à ce propos : « Il est difficile de parler de cohésion dans un climat de division. Or, nos ancêtres nous l’ont bien signifié dans une lecture assez singulière : l’autre est mon frère, non pas parce que nous partageons le même sang, simplement parce que nous avons accepté chacun ses défauts et de nous soutenir dans tous les moments de la vie, sans nous soucier de notre ethnie, notre culture ou de nos traditions… » Tout ceci, à la satisfaction de tous les curieux et hommes de culture.


Ouverture du RENAC 2019 à Bertoua

  Dans son propos de circonstance, Jacques WOULSOU, Inspecteur Général des services régionaux représentant le Gouverneur indique à ce sujet : « Grâce à la culture, l’homme peut vaincre l’obscurantisme. Je demande à cet effet à tous et à chacun de se nourrir de la force des arts et de la culture, des voix de l’amitié et de la solidarité pour l’avènement d’une société plus juste. Loin de l’euphorie générale, ne pas oublier ses racines et de promouvoir ce socle que le chef de l’Etat a sagement consigné dans Le Libéralisme Communautaire. »

Pour rendre la fête plus belle encore, des artistes de renom ont donné de la couleur, ainsi que la foire vernissage à l’esplanade de la délégation régionale du MINAC, pour tout ce mois de septembre dont la rentrée culturelle et artistique se célèbre sous le thème : « contribution du sous secteur arts et culture dans la consolidation toujours d’avantage de la paix, de l’unité et du vivre ensemble harmonieux pour un Cameroun émergent ».


Stand Baka - RENAC 2019 à Bertoua

La situation socioculturelle dans certaines régions du pays ayant besoin nécessairement pour rétablir la chaleur du ne vivre ensemble jamais démenti au Cameroun. Habillés dans toutes les facettes de notre culture intégrant les autres régions, la caravane a donné toute la couleur attendue à cette cérémonie qui va se poursuivre tout le mois de Septembre 2019. 

Martin Crépin NTSANA MEKOK, à Bertoua

 

Étiquettes: