Onglets principaux

Société

Cameroun- Bamenda : La localité de Wum à feu et à sang

Depuis ce 04 Juin 2019, les populations de l’arrondissement vivent un calvaire suite à un affrontement qui opposerait les Bororos aux soldats de l’Etat imaginaire d’Ambazonie.  
1,599 vues
06/04/2019 - 17:25
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Bamenda : La localité de Wum à feu et à sang

Triste journée du 04 Juin 2019 pour les populations de l’arrondissement de Wum, dans le département de la Menchum, région du Nord- Ouest Cameroun. Prises au piège comme elles semblent l’être en ce moment, d’une vive tension qui oppose les Mbororos, peuple minoritaire de cette localité, aux soldats de l’Etat fantôme d’Ambazonie, elles ont perdu toute forme de tranquillité. Depuis ce Mardi matin, 04 Juin 2019, la situation a dégénéré et les dégâts nombreux. Maisons détruites ou brulées, habitations abandonnées, population bastonnée ou tuée, biens matériels saccagés, preuves évidentes de la violence des manifestations vécues depuis de longues heures dans cette localité. Pourtant la situation de cette localité paraissait sous contrôle il y a seulement quelques jours. Que s’est-il donc passé pour en arriver là aujourd’hui ?

 

Tout a en effet commencé dans la nuit du 30 au 31 Mai 2019.  Les combattants « d’Ambazonie » ont incendié quarante maisons, torturé et massacré des personnes, abattu des animaux, incendié une mosquée et pillé les propriétés des villageois, dans le camp de recasement d’éleveurs Bororos, situé dans le village d’Upkwa dans l’arrondissement de Wum, département de la Menchum.

Cameroun- Bamenda : La localité de Wum à feu et à sang

 Informées de la situation, les autorités administratives de la région du Nord-Ouest en tête des quelles, le gouverneur  Adolphe LELE LAFRIQUE, prendront des mesures pour faciliter un retour à la paix, en déployant une forte équipe des forces de maintien de l’ordre, avec pour objectif la recherche des pyromanes. C’était le 31 Mai 2019. La situation restera sous contrôle jusqu’au Lundi 03 juin dernier. Jour où les Bororos peut être portés par un sentiment de vengeance, gagneront à leur tour la rue.

Cameroun- Bamenda : La localité de Wum à feu et à sang

Armés de machettes, marteaux et gourdins, hommes et enfants Bororos seraient allés en guerre dans les localités voisines, soupçonnées d’héberger quelques soldats Ambazoniens, perpétrer à leur tour des exactions. La pression augmente, la situation se dégrade jusqu’à ce matin du 04 Juin 2019, et l’atrocité des manifestations relayée par les réseaux sociaux. Des sources non officielles, on parlerait de plusieurs morts, et de nombreux accidentés. Le calme selon les mêmes sources non officielles, serait revenu dans la localité, mais les populations déplacées, en fuite pour trouver abris ailleurs, dans les localités plus stables socialement, hésiteraient encore à regagner leur domicile.   

 

nike air max 1 dress

Étiquettes: