Onglets principaux

Economie

Cameroun – Politiques publiques : Le poids des statistiques dans la gouvernance publique

Instrument clé dans la prise des décisions en matière de politique publique au Cameroun, la statistique a connu un réel développement ces dernières années au sein de cette administration. Mais le chemin reste encore long pour en faire un vrai de stabilité et de construction nationale.  
1,397 vues
10/18/2019 - 12:19
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun – Politiques publiques : Le poids des statistiques dans la gouvernance publique

Impossible aujourd’hui de faire sans elle. Dans la planification, la prévision et le développement des politiques publiques, la statistique occupe une place de choix. C’est elle qui oriente, évalue, encadre et aide à la prise de décisions dans presque tous les secteurs de la vie publique au Cameroun, et même au-delà.  Il s’agit donc d’un rôle éminemment important qui débute depuis la planification jusqu’à la réalisation d’une action publique donnée.

Au Cameroun, jadis négligé, ce secteur a connu au cours des dernières années, une évolution considérable.  Avec des actions qui ont commencé à voir le jour autour de la promotion de cet outil de prise de décisions. Toute une Stratégie Nationale de Développement de la Statistique du Cameroun a vu le jour, couvrant la période allant de 2015 à 2020. Période au cours de laquelle, il est prévu de mettre en place « un Système National d’Information Statistique stable, efficient, produisant et diffusant à temps des données statistiques fiables, actuelles, répondant aux besoins de tous les utilisateurs notamment pour la conception ainsi que le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des politiques et programmes de développement, en vue de migrer vers la Norme Spéciale de Diffusion des Données ».

Au moment où va se célébrer le 20 Octobre prochain la Journée mondiale de la Statistique, occasion sera donnée aux gouvernants et autres administrations publiques d’évaluer le chemin parcouru avant l’échéance prévue pour 2020, afin de trouver de nouvelles actions à mener, pour mettre la statistique au centre des décisions publiques au Cameroun. « Dans notre pays, la culture de la statistique est encore embryonnaire. Très peu de décideurs s’y réfèrent avant de mener une action, de penser un projet, ou de donner une orientation importante qui a un impact dans la vie des gens. Conséquence, on se trouve avec des projets ou des actions qui ne cadrent pas toujours avec les besoins réels sur le terrain », explique un économiste.

Les années à venir s’avèrent donc déterminantes pour le Cameroun, qui se doit de faire de cet élément, un vrai instrument de développements des politiques publiques.

 

 

 

 

Étiquettes: