Onglets principaux

Faits divers

Cameroun-Ouest : Un gendarme décapité après avoir tué son rival

L’homme en tenue et un civil se disputaient une fille de joie le 3 janvier 2020, jusqu’à ce que la tragédie survienne.
526 vues
01/04/2020 - 12:06
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-Ouest : Un gendarme décapité après avoir tué son rival

L’année 2020 s’annonce effervescente pour les populations de Massagam, département du Noun dans la région de l’Ouest Cameroun. Dans l’après-midi du 3 Janvier 2020, Un gendarme a été décapité, après avoir tué un homme qui affleurait avec une prostituée qu’il aimait bien. Selon les sources, « il était en conflit avec un jeune homme qui tournait autour de sa petite amie, par ailleurs prostituée. Ce dernier avait surement passé la nuit avec la fille en question », raconte un témoin. L’homme en tenue se battait pour être le seul à bénéficier des faveurs de cette fille de joie.

« Il décide alors de débarquer au domicile du jeune homme avec deux autres gendarmes. Objectif : embarquer l’outrecuidant. Dans la concession familiale où ils arrivent, le papa du jeune homme informe que ce dernier est au marché. C’est en ce moment -qu’il l’appelle au téléphone », poursuit une source.

Dès son arrivée, les gendarmes tentent de l’arrêter pour une garde à vue. Le civil résiste et commence à faire la bouche. Le gendarme en colère sort son arme et tire à bout portant sur son rival Ce qui va déclencher la réaction de la population. Celle-ci va fondre sur le pandore, le battre à mort et le décapiter par la suite.

Selon d’autres sources, la dispute aurait commencé deux jours plutôt dans un snack bar, où le gendarme avait convoité la fille en question. Elle n’était réellement pas encore sa petite amie, mais ça ne lui a pas empêché de tuer pour elle. Voilà deux personnes qui décèdent après les fêtes de nouvelle an, pour une fille de la joie qui ne leur appartenait pas.

 D’autres sources affirment que la dispute a commencé deux jours plutôt dans un snack bar. Le gendarme convoitait cette fille de joie, en présence du jeune homme en question. Voilà comment deux personnes creusent leur propre tombeau au nom de l’amour pour une belle de nuit.

 

 

 

 

Étiquettes: