Onglets principaux

Société

Cameroun-Société : 600 Kg d’écailles de pangolin et 200 perroquets saisis à Douala

L’opération s’est réalisée dans la nuit du 23 au 24 Décembre 2019 à Bonabéri par une équipe de Halcomi Zone 1, qui a permis de mettre également la main sur trois défenses d’éléphants, 122 cartons de liqueurs, 96 cartons de vins et 16 cartouches de cigarettes.
583 vues
12/31/2019 - 10:31
Zenani Kanga
Stagiaire
Cameroun-Société : 600 Kg d’écailles de pangolin et 200 perroquets saisis à Douala

C’est une saisie record importante réalisée par la douane camerounaise effectuée dans une crique à Bonabéri dans l’arrondissement de Douala IV après une descente de terrain, l’équipe de douaniers conduite par le capitaine Achille KAMDEM ont intercepté, une cargaison illégale contenant trois sacs d’écailles de pangolins de 600 kilogrammes, 200 perroquets à queue rouges vivants contenus dans des caisses en bois et trois défenses d’éléphants. Les trafiquants cherchaient donc à les faire sortir du territoire camerounais. Toujours dans le cadre de cette descente, l’équipe de l’opération Halte au commerce illicite (HALCOMI) rendue à sa troisième phase dans la zone 1 a saisi 122 cartons de liqueurs, (dont 22 cartons d’Absolute Vodka) et 96 cartons de vins et spiritueux dont 60 cartons de Ruinart. Ainsi, elle a permis d’intercepter des marchandises de contrebande dont des cigarettes, des médicaments contrefaits, elle a également mis la main sur 16 cartouches de cigarettes. Par ailleurs, des denrées alimentaires, des pierres précieuses et des ballots de plastiques non biodégradables destinées à l’emballage ont été aussi saisis.

C’est la énième saisie du même type effectuée par les douaniers camerounais depuis le début de l’année 2019. En fin mai 2019 par exemple, la douane camerounaise a saisi des marchandises de contrebande d’une valeur totale de 1,6 milliard de FCFA. Halcomi est divisée en trois zones couvrant l’ensemble du territoire national. La première regroupe les régions du Littoral, Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest. La deuxième zone renferme les Régions du Centre, Sud et Est. La troisième zone regroupe l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord.

Ces produits très prisés par les trafiquants ont été mis en sécurité dans des locaux de l’administration douanière à Douala, tandis que les trafiquants interpellés, eux, devront bientôt répondre de leurs actes devant la justice.

 

Étiquettes: