Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Voici les plus grosses enveloppes budgétaires de 2020

Malgré la situation particulièrement difficile annoncée pour 2020 et la réduction de l’enveloppe budgétaire annuelle de 260 milliards en comparaison avec 2019, certains ministères ont réussi tout de même à tirer leur épingle du jeu. Voici la liste des dix plus grosses enveloppes ministérielles en...
1,170 vues
12/07/2019 - 12:12
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur en chef
Cameroun- Economie : Voici les plus grosses enveloppes budgétaires de 2020

Les perspectives économiques du Cameroun pour le compte de l’année 2020 s’annoncent moroses à en croire les prévisions de certains économistes du pays. Ils en veulent pour preuves, la baisse du budget annuel de Paul Biya chiffré à près de 260 milliards pour une période d’un an. Selon le Premier Ministre, cette baisse s’explique par le souci du rééquilibrage des finances publiques à moyen terme, une meilleure rationalisation des dépenses publiques et une optimisation de la mobilisation des recettes internes non pétrolières. Il s’agirait donc là d’une projection réaliste lorsque Yaoundé décide de tabler sur une enveloppe de l’ordre de 4951,7 milliards de FCFA en 2020, contre 5212 milliards de FCFA l’année dernière.

Dans cette logique, l’ordre des priorités a été également redéfini et repose désormais sur un ensemble de secteurs, qui restent pour le moins très impliqués autour des grandes attentes à venir. C’est le cas des chantiers de la CAN 2021 et du CHAN 2020, des projets structurants, de la reconstruction des zones anglophones en crise entre autres.

Ainsi certains départements ministériels se taillent la part du lion en se voyant gonfler leurs enveloppes budgétaires pour l’exercice 2020 qui démarre. En tête de tous arrivent le Ministère des Travaux Publics. Piètre depuis des années dans la réalisation de ses objectifs, l’ingénieur de l’Etat revient de tout même en force dans le classement des top dix des ministères ayant de grosses enveloppes pour 2020. Nganou Djoumessi devra donc gérer pour l’année budgétaire évoquée plus de 459 milliards de FCFA contre 362 milliards FCFA en 2019. Une augmentation de plus de 97 milliards de FCFA, pour un homme qui peine toujours à se mettre à la hauteur des attentes formulées.

Il est talonné par le Ministère des enseignements secondaires qui s’en tirera avec plus de 404 Milliards de FCFA en 2020 contre près de 394 milliards l’exercice écoulé. L’Eau et l’Energie arrive en troisième place avec une cagnotte globale de plus de 244 milliards de FCFA, contre 242 milliards l’exercice précédent, ce qui fait une augmentation réelle de plus de 02 milliards de FCFA. L’Education de Base et la défense prennent ainsi le relais avec des enveloppements respectifs de plus de 235 milliards de FCFA pour le premier et 234 milliards de FCFA pour le second, lequel connait une baisse globale de 13 milliards de FCFA en comparaison à l’exercice 2019.viennent ensuite la Santé avec plus de 213 milliards contre 207 milliards de FCFA  en 2019, l’Habitat et le Développement Urbain qui enregistre pour 2020, une enveloppe de 146 milliards, en augmentation de 03 milliards par rapport à 2019. La Direction Générale à la Sureté Nationale arrive en septième position avec ses 104, 486 milliards de FCFA, suivi de l’Agriculture et du Développement Rural, 90,851 milliards et enfin le Sport et l’Education Physique avec ses 72,436 milliards, contre une enveloppe de 57 milliards en 2019, soit une augmentation de 33 milliards enregistrer pour l’exercice qui démarre.

Voilà donc en réalité les grands gagnants du budget de Paul BIYA pour l’exercice 2020 dont l’enveloppe globale est estimée à plus de 4 951 milliards de FCFA.   

 

 

Étiquettes: