Onglets principaux

International

Cameroun-International : 49 cybercriminels nigérians arrêtés au Sénégal

Ils préparaient une cyberattaque, après qu’ils soient interceptés le 02 Novembre 2019 par la gendarmerie de Dakar
477 vues
11/05/2019 - 15:24
Florelle SATEU
Florelle SATEU
Journaliste
Cameroun-International : 49 cybercriminels nigérians arrêtés au Sénégal

D’après les éléments d’enquêtes de Dakar au Sénégal, les 49 cybercriminels arrêtés samedi 2 Novembre 2019, préparaient une cyberattaque « d’ampleur ». Logés au quartier Ouakam dans deux immeubles distincts, ils ciblaient l’opérateur ‘’Orange Sénégal’’. Le réseau ayant déposé une plainte pour « tentative d’intrusion dans un système informatique », Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Dakar pour tenter de mettre la main sur les suspects.  

À l’intérieur des appartements, des faux passeports, plusieurs téléphones portables et surtout des ordinateurs ont été saisis par les forces de l’ordre.

D’après un membre de la gendarmerie, « c’est une équipe très organisée qui a été arrêtée ». Ces 49 présumés cybercriminels sont accusés d’avoir commis plusieurs délits sur internet. Ils ont aussi fait beaucoup de victimes sur les réseaux sociaux.

Au Nigéria au mois de juin 2019, ces cybercriminels d’origine Nigériane ont détourné plus de 400 Millions de FCFA au réseau téléphonique Orange. La sierra Leone aurait aussi été victime de leur acte.

Pour l’Agence National des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC) au Cameroun, la cybercriminalité « Est l’activité qui consiste à utiliser les systèmes et réseaux informatiques en général et internet en particulier pour poser des actes criminels ou proscrits par la loi ». Ces criminels du net ont plusieurs modes d’opérations à savoir : « par phishing (usurpation d’identités afin de dérober des données personnelles), par spamming (inondation de courriels indésirables pour des fins publicitaires), par logiciels malveillants, par virus, par des intrusions » précise l’ANTIC.

La mise en place d’un cadre de régulation de l’internet, le développement de l’activité de la veille sécuritaire et des incidents informatiques, Le développement de l’activité de certification électronique, sont entre autres solutions proposées par l’ANTIC pour limiter la cybercriminalité dans le monde.  

Étiquettes: