Onglets principaux

Economie

Cameroun- Economie : Chute des exportations de la banane en Août 2019.

C’est la substance des données de l’Association Bananière du Cameroun (Assobacam), qui font dire que la société des Plantations du Haut Penja, leader de la production bananière dans le pays, a connu une baisse de 740 tonnes sur une période d’un an.
747 vues
09/18/2019 - 12:30
Christian-ESSIMI
Christian ESSIMI
Rédacteur web
Cameroun- Economie : Chute des exportations de la banane en Août 2019.

Ils n’en ont pas encore fini avec les ravages de la crise anglophone, laquelle, continue de peser de tout son poids négatif sur leurs activités agricoles. Les producteurs de bananes encore en activité au Cameroun, continue ainsi de tirer le diable par la queue, cela même, malgré la témérité de leurs efforts qui demeurent peu concluants, lorsque vient le temps des récoltes. Année après année, leurs productions ne cessent de connaitre une diminution de quantité, qui affecte de beaucoup les prévisions qu’ils se sont librement données d’atteindre en début de saison.

L’année 2019 en cours n’a pas échappé à la règle. Pour le seul mois d’Août 2019 en effet, ces producteurs de bananes (PHP et Boh Plantations) ont exporté 12 692 tonnes, contre 14 913 tonnes au cours de la même période en 2018. Ce qui fait un fléchissement de 2221 tonnes en glissement annuel. D’ailleurs, comment cela aurait-il pu en être autrement, l’année ayant débuté par des annonces lourdes, notamment, celle liée à la suppression de 12 000 emplois à la Cameroon Development Corporation (CDC) en Mai dernier, unité Agro industrielle publique, qui se trouve être l’entreprise la plus affectée par la crise anglophone. Ce qui de toute évidence, expliquerait en grande partie cette baisse des exportations observées auprès des producteurs de bananes au Cameroun. « C’est une filière qui connait de plein fouet les conséquences de la crise anglophone. Avec l’arrêt d’activités de la CDC, tous ces producteurs qui se battent encore en ce moment, finiront par se fatiguer si rien n’est fait rapidement pour remonter la pente, c’est-à-dire résoudre cette crise », explique Jonas M, opérateur économique basé à Limbe.

Outre cet arrêt d’activités de la CDC, la situation inquiétante actuelle que connaissent les producteurs de bananes pourrait aussi s’expliquer par une baisse de régime observée dans les expéditions de la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale camerounaise de la Compagnie fruitière de Marseille. Société qui aura, selon les statistiques de l’Association Bananière du Cameroun (Assobacam), exporté 11 521 tonnes de bananes au mois d’Août 2019, contre 12 261 tonnes en août 2018, ce qui révèle une baisse de 740 tonnes sur une période d’un an.  Pendant ce temps, la société Boh Plantations fait légèrement mieux que les 1 164 tonnes expédiées sur le marché international le même mois l’année dernière, en atteignant 1 171 tonnes de bananes exportées en août 2019.

L’espoir de tous désormais, repose sur le dialogue national engagé par le Président de la République pour la résolution pacifique de la crise anglophone.

Lire aussi :

https://237cameroun.online/fr/economie/cameroun-12000-emplois-supprim%C3%A9s-%C3%A0-la-cdc

https://237cameroun.online/fr/economie/cameroun-le-chiffre-d%E2%80%99affaires-de-la-cdc-en-baisse

Étiquettes: