Onglets principaux

Actualités

Cameroun : La Secrétaire Générale de la Francophonie en visite de travail

Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est arrivée au Cameroun dans la soirée de ce jeudi, 23 mai 2019, dans le cadre d’une visite de travail de 48h. Une audience avec le Président de la République, Paul Biya, est prévue ce vendredi
688 vues
05/24/2019 - 12:01
Mike Biya
Rédacteur cameroun-online

Arrivée au Cameroun jeudi soir, Louise Mushikiwabo a été accueillie à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Nguté. La Secrétaire Générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) entamait ainsi, une visite de travail de deux jours en terres camerounaises, « à l’invitation du Chef de l’Etat, Paul Biya ».

Il s’agit de la toute première visite officielle de la nouvelle dirigeante de l’OIF, depuis son élection en octobre 2018 et sa prise de fonction, début janvier 2019. Une élection à laquelle le Cameroun avait d’ailleurs pesé de tout son poids, en menant une diplomatie active, en vue de sa désignation. L’ancienne ministre rwandaise des Affaires Etrangère pourrait d’ailleurs saisir cette occasion pour « remercier le Cameroun pour son soutien dans le cadre de sa récente élection à la tête de la Francophonie », indique la radio publique CRTV.

Si pour l’heure, ni le contenu de cette visite officielle et encore moins les sujets au menu des échanges n’ont été communiqués par la diplomatie camerounaise, les moments forts de son programme sont connus. Après s’être entretenue avec le Chef du Gouvernement jeudi soir, le successeur de Mickael Jean a été reçue en audience, ce vendredi matin, par le Ministre des Relations Extérieures.

Point culminant de cette visite de travail, Louise Mushikiwabo sera reçue au Palais de l’Unité par le Président de la République, Paul Biya, ce vendredi à 13 heures. Par la suite, un déjeuner sera donné en l’honneur de l’hôte de marque, par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph Dion Nguté.

Au menu de ses discussions avec les autorités camerounaises, devraient figurer les grandes questions de l’heure au Cameroun. En première ligne, les défis sécuritaires auxquels est confronté le Cameroun sur plusieurs fronts. Le conflit séparatiste et la crise humanitaire dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, devraient être abordés. Un conflit sociopolitique qui fragilise le vivre-ensemble d’un peuple déchiré sous le prétexte de clivages entre francophones et anglophones.

Une problématique qui avait déjà interpellé la précédente Secrétaire Générale de l’OIF. « Les tensions en cours dans ces régions du Cameroun sont très préoccupantes. La violence ne doit jamais être une option pour se faire entendre », avait déclaré Mickael Jean, dans un communiqué le 02 octobre 2017, aux premières heures des violences entre groupes armés séparatistes et Armée régulière dans la région.

La position officielle de la Francophonie était donc déjà d’encourager les parties à « privilégier, en toutes circonstances, les voies pacifiques et du dialogue à l’heure où les Camerounaises et les Camerounais sont plus que jamais déterminés à garder ensemble le cap sur la croissance et la stabilité de leur pays ». Louise Mushikiwabo devrait s’aligner sur cette position et inviter de nouveau le Gouvernement et les rebelles sécessionnistes à déposer les armes, en vue d’un dialogue inclusif, pour une sortie de crise pacifique.

Air Jordan

Étiquettes: