Onglets principaux

Politique

CRISE ANGLOPHONE – Assassinat de l’enseignant de Bamenda : un autre acte meurtrier aux allures de défiance à l’égard du pouvoir d’Etoudi

La découverte de la tête tranchée d’un enseignant à Bamenda semble indiquer que les sécessionnistes ne comptent pas rendre tablier, laissant quelque peu dubitatifs ceux qui étaient convaincus d’apercevoir le bout du tunnel  
691 vues
05/23/2019 - 16:58
Rolande-AGONG
Rolande AGONG
Rédactrice web
CRISE ANGLOPHONE – Assassinat de l’enseignant de Bamenda : un autre acte meurtrier aux allures de défiance à l’égard du pouvoir d’Etoudi

Alors que le pouvoir d’Etoudi n’a pas fini de se féliciter des avancées - quelque peu probables - enregistrées dans la résolution de la crise dite "anglophone", au lendemain de la tournée du premier ministre Joseph DION NGUTE dans le Nord-Ouest et le sud-Ouest, l’assassinat d’un enseignant à Bamenda suscite une vive émotion et remet au goût du jour l’impact réel du très frais encore, périple du chef du gouvernement dans les zones en conflit.

Pendant plus d’une semaine, Joseph DION NGUTE en émissaire de la paix, a sillonné les régions en crise, scandant une position du gouvernement en faveur du dialogue. Plusieurs fils du Cameroun qui avaient rejoints les rangs des séparatistes ont alors accepté de déposer les armes. Belles, émouvantes et rassurantes images que la tête tranchée de Olivier WANTAI, balancée en pleine rue par des individus non identifiés vient balayer, pour laisser place à un vif sentiment d’incompréhension, si elle ne laisse pas tout simplement planer un doute sur le début de sortie de crise annoncé par le gouvernement.

Le périple de Joseph DION NGUTE a-t-il été autant porteur de fruits, tel que l’affirme le gouvernement ? l’option du désarmement par le dialogue sans toutefois céder à l’exigence principale de séparation et de sécession avancée par les bandes armées des régions anglophones est-elle réalisable, puisque de toute évidence, certaines bandes armées semblent tenir à faire savoir que ce n’est pas demain la veille ?  Autant de préoccupations aux réponses par l’affirmative incertaines, tant les stratégies et efforts du gouvernement semblent n’avoir abouti jusqu’ici qu’à une nouvelle impasse, à chaque fois, avec des rebondissements sanglants, laissant des familles dans la désolation.

Air Max 1 Ultra Flyknit

Étiquettes: