Onglets principaux

Politique

les salaires des Maires sont une réalité

Réné Emmanuel Sadi shez nos confrères de Cameroon Tribune, a donné une interview sur les premiers versements des salaires des maires au cameroun.
0 lectures aujourd'hui
374 vues
04/05/2017 - 05:23
0
Tobie-Rodrigue Atangana
Journaliste

Monsieur le ministre, le gouvernement a tenu son engagement. Les magistrats municipaux perçoivent effectivement leur rémunération depuis le début de la semaine. Quelle signification et quelle portée donnez-vous à cet acte dans l’avancée du processus de décentralisation en cours dans notre pays ?

Naturellement, je ne peux que me réjouir avec bien sûr les principaux bénéficiaires, de l’aboutissement heureux de ce dossier qui voit désormais l’application   effective de la très haute décision de Monsieur le président de la République qui, par décret, du 16 septembre 2015, a fixé les modalités de rémunération des délégués du gouvernement, des maires et de leurs adjoints.
C’est là une autre étape significative franchie dans la mise en œuvre de notre processus de décentralisation, une étape qui confirme, j’entends le redire, que ce processus est bel et bien en marche, sous la très haute impulsion du chef de l’Etat, et ce, suivant une approche méthodique, progressive et irréversible.
Bien plus, l’effectivité du paiement de la rémunération de nos magistrats municipaux, qui vient combler leurs attentes légitimes, attentes certes longues, contribue à crédibiliser davantage notre processus de décentralisation et à renforcer la gouvernance locale.

Comment justifiez-vous l’option de faire supporter la rémunération aux magistrats municipaux par le budget de l’Etat ?

Il s’agit là effectivement d’une option forte prise par le chef de l’Etat. Cette option est sous-tendue par plusieurs considérations. Tout d’abord, la prise en charge de la rémunération des magistrats municipaux par l’Etat tend à alléger les charges de fonctionnement de nos communes qui, il faut le dire, ne disposent pas toutes de moyens suffisants pour supporter les frais y afférents. Notre souci ici est donc celui de l’équité, l’Etat étant le garant de l’égalité et de la solidarité entre les collectivités territoriales décentralisées.
La seconde considération tient au fait que, et on l’oublie souvent, le maire exerce certaines de ses attributions pour le compte de l’Etat. Ainsi, par exemple, c’est comme agent de l’Etat que le maire agit en matière d’état civil, d’exécution des lois et règlements, de protection civile…Il est donc normal qu’à ce titre, il perçoive une contrepartie des actions ainsi menées.

Le gouvernement n’a payé que la rémunération due au titre du premier trimestre de l’exercice 2017 (janvier-février-mars). Qu’en est-il des arriérés, lorsqu’on sait que le décret du président de la République prend effet à compter du 15 septembre 2015, date de sa signature ?

Il faut, en effet, préciser que le décret daté du 15 septembre 2015 est d’application immédiate. C’est dire que pour les autres mois non encore payés, les arriérés correspondants sont dus aux magistrats municipaux. Ils seront par conséquent progressivement apurés.
Je relève cependant qu’après l’engouement observé à la signature du décret, certains magistrats municipaux ne se sont pas empressés de constituer leurs dossiers de prise en charge. Ainsi, à date, sur 1305 attendus, seuls 928 dossiers ont été réceptionnés et jugés complets. En tout état de cause, à la suite de ce début de paiement effectif de leur rémunération, nos magistrats municipaux verront leurs arriérés payés   suivant des modalités et une fréquence qui seront précisées au fur et à mesure.

La loi dispose que les magistrats municipaux résident dans leurs communes. Quelles dispositions comptez-vous prendre pour ceux d’entre eux qui ne respecteraient pas cette obligation légale ?

Aux termes de l’article 58 (3) de la loi n°2004/018 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux communes : « le maire et ses adjoints résident dans la commune ». Il s’agit d’une sujétion de fonction, d’une obligation légale qui s’explique par les responsabilités que nos magistrats doivent assumer, au quotidien, pour répondre aux attentes des populations.
La fonction de maire comme celle d’adjoint au maire est exigeante. Elle ne saurait efficacement s’exercer à mi-temps ou uniquement les weekends, au regard des contraintes liées à l’exercice des compétences transférées, au suivi des projets et aux réponses à apporter à des situations ponctuelles ou d’urgence. Jusqu’ici, il a été difficile de faire observer rigoureusement cette obligation de résidence en l’absence d’une rémunération. Je dois dire que ce ne sera plus le cas, tout salaire étant la contrepartie d’un service fait.

La rémunération des magistrats municipaux étant effective, faut-il y voir l’amorce d’un statut de l’élu local au Cameroun ?

La prise en charge par l’Etat de la rémunération des magistrats municipaux est, de toute évidence, une reconnaissance, voire une valorisation du rôle de l’élu local dans notre pays. S’agissant particulièrement des magistrats municipaux, une telle reconnaissance me paraît méritée. Ceux-ci sont en effet à la tête de nos communes, lesquelles restent et demeurent nos « collectivités territoriales de base » dont la mission générale n’est rien d’autre que celle de promouvoir le développement local et œuvrer à l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations.
Avec l’effectivité de la rémunération des magistrats municipaux, les jalons d’un statut de l’élu local sont ainsi posés dans notre pays. Ce statut devra en effet permettre d’avoir un bon équilibre entre, d’une part, les droits, avantages et privilèges de l’élu local, et, d’autre part, ses devoirs, ses obligations et ses sujétions

                                                                                                                                              Propos recueillis par Jean Francis Belibi

Étiquettes:
Le livre de Nathalie NKOAH "Revenge Porn" en téléchargement direct

Le livre de Nathalie NKOAH "Revenge Porn" en téléchargement direct

L'ancienne compagne de Samuel Eto'o,  Hélène Nathalie Koah, publie le 18 février 2016 un livre dans lequel elle raconte avec force et détails les 7 ans de relation clandestine avec Samuel Eto'o.La...
20
137,670 vues
0
TENOR et RODWYN un duo inédit pour le premier spectacle de 2017.

TENOR et RODWYN un duo inédit pour le premier spectacle de 2017.

GM Entertainment et Jaguar Moov offrent au public de Yaoundé et aux abonnés du Katio’s Club, non pas un duo le 02 janvier 2017, mais deux artistes à la diversité culturelle étonnante. Une fraternité...
8
30,449 vues
0
Mink's : Le gars-là est laid… une histoire vraie !

Mink's : Le gars-là est laid… une histoire vraie !

L’année 2016 a connu l’éclosion de plusieurs artistes camerounais. Notamment dans le monde du rap où beaucoup ont pu se faire une place de choix dans le game, venant bousculer les habitudes en...
2
28,063 vues
0
Aline Marie-Christine Zomo-Bem : « Mes vidéos et photos ont été volées… il voulait me faire chanter. »

Aline Marie-Christine Zomo-Bem : « Mes vidéos et photos ont été volées… il

Depuis quelques jours les réseaux sociaux sont en ébullition. Les photos et vidéos plus ou moins déshonorantes de la comédienne camerounaise Aline Marie-Christine Zomo-Bem font le tour de la toile,...
7
24,094 vues
0
Media : Jason Black quitte Canal2 International

Media : Jason Black quitte Canal2 International

L'animateur Jason Black vient de rompre sa collaboration avec la télévision privée Canal2 International basée à Douala. il est annoncé sur ABK télévision où il prendra les rênes de Directeur Général...
1
21,830 vues
0
THE VOICE AFRIQUE : Marie Love à un pas de la finale.

THE VOICE AFRIQUE : Marie Love à un pas de la finale.

Un visage sympathique sur lequel se dessine un sourire ravageur qui laisse ressortir des pommettes saillantes. La mine toujours joyeuse. C’est ainsi qu’on découvre Marie Love lors des auditions à l’...
1
19,688 vues
0
CAN 2017 : Moukandjo fait honneur à Nicolas Nkoulou… ou quand l’humilité précède la gloire.

CAN 2017 : Moukandjo fait honneur à Nicolas Nkoulou… ou quand l’humilité

Pour recevoir le trophée de la CAN qu’ils viennent de remporter ce dimanche 05 février 2017 au stade de Libreville au Gabon, le Capitaine Benjamin Moukandjo va faire appel à Nicolas Nkoulou le doyen...
3
16,433 vues
0
Bello Bouba MAÏGARI Ministre d’Etat : La visite du SG de l’Organisation Mondiale du Tourisme, une grande avancée pour notre destination.

Bello Bouba MAÏGARI Ministre d’Etat : La visite du SG de l’Organisation

Le ministre d’Etat, Ministre du tourisme et des loisirs M. Bello Bouba MAÏGARI, était face aux journalistes de la presse internationale ce mardi 27 décembre 2016 au siège de son ministère à l’...
0
14,135 vues
0