Onglets principaux

Politique

Connais-tu le Cameroun : Comment Félix Roland Moumié a été empoisonné

Le 03 novembre est loin d’être une date anodine pour l'histoire du Cameroun. C'est la date anniversaire du lâche assassinat de Félix Roland Moumié, opposant politique assassiné par la toute puissante France.  En effet, FRM était une des têtes de proue de l’UPC, et de ce fait il devenait gênant à la fois pour le système en place et pour les autorités coloniales françaises. Ces derniers inquiets de la radicalisation du parti du crabe noir inscrivent l’opposant dans leur liste des personnes à abattre. Moumié est en effet bien décidé à recourir à l’action armée, si nécessaire. Un plan machiavélique sera mis en place par les service secret français pour étouffer le poussin dans l’œuf.  Il sera exécuté brillamment par un certain William Bechtel dont voici le Récit des événements. [NDLR]

0 lectures aujourd'hui
1,568 vues
11/04/2016 - 09:04
0
Bryce Leonce MBOE
Rédacteur Cameroun-online
Connais-tu le Cameroun : Comment Félix Roland Moumié a été empoisonné

Le 03 novembre est loin d’être une date anodine pour l'histoire du Cameroun. C'est la date anniversaire du lâche assassinat de Félix Roland Moumié, opposant politique assassiné par la toute puissante France.  En effet, FRM était une des têtes de proue de l’UPC, et de ce fait il devenait gênant à la fois pour le système en place et pour les autorités coloniales françaises. Ces derniers inquiets de la radicalisation du parti du crabe noir inscrivent l’opposant dans leur liste des personnes à abattre. Moumié est en effet bien décidé à recourir à l’action armée, si nécessaire. Un plan machiavélique sera mis en place par les service secret français pour étouffer le poussin dans l’œuf.  Il sera exécuté brillamment par un certain William Bechtel dont voici le Récit des événements. [NDLR]

Après un premier livre où il revendiquait sans remords tortures et exécutions sommaires en Algérie, le général Paul Aussaresses n’a manifestement pas digéré d’avoir été condamné, en 2003, par la justice française pour « apologie de crimes de guerre ». Et, surtout, d’avoir dû renoncer à sa Légion d’honneur. À 90 ans, l’ancien membre du service action du SDECE, le contre-espionnage français (aujourd’hui DGSE), a rouvert sa boîte à souvenirs dans Je n’ai pas tout dit, un livre d’entretiens avec Jean-Charles Deniau publié il y a peu aux éditions du Rocher. Baignant dans un univers où tous les coups sont permis, dénué de tout sentiment de culpabilité, il livre avec un cynisme saisissant une version inédite de l’assassinat, le 3 novembre 1960 à Genève, de Félix Moumié, leader de l’Union des populations du Cameroun (UPC) et figure mythique du nationalisme camerounais. Un cas classique d’opération « homo » (pour homicide) décidé par les autorités françaises à la demande du gouvernement camerounais et exécuté par un « réserviste bénévole » – et octogénaire ! – du service action, William Bechtel. Extrait.

Donc, William Bechtel [Photo jointe] est parti pour la Suisse où s’était réfugié confortablement l’opposant Félix Moumié dans un très bon hôtel de Genève. Mais les choses se passent rarement comme prévu. 

William s’était adjoint une fille. Les gens ont dit que c’était une fille de « la Maison » [le SDECE], mais c’est faux : il n’y a pas de jolies filles dans le Service. Il a pris une jolie fille qu’il a trouvée quelque part, une blonde très visible [ÂÂÂ], et tous deux se sont installés dans cet excellent hôtel. Ils ont guetté Moumié. Bechtel savait qu’il était assez cavaleur. Le soir, en passant devant le couple installé à une table du restaurant de l’hôtel, Félix Moumié a bien sûr remarqué que la jeune femme lui avait souri. Aussitôt convaincu qu’il avait tapé dans l’ÂÂÂil de la blonde, cet imbécile lui rend son sourire et s’arrête devant la table. Bechtel s’exclame aussitôt : « Mais, Monsieur, je vous connais ! Nous nous sommes rencontrés au Congrès de la presse agricole, à Helsinki. » Moumié lui répond qu’il n’y était pas. « Ah bon ? Prenez tout de même un verre avec nous », insiste aimablement notre espion. Moumié accepte : « J’aime beaucoup les boissons françaises, spécialement le Pernod », dit-il. 
Bechtel appelle le serveur : « Garçon, trois Pernod ! » Puis, regardant avec son air de vieil intello sympathique Félix Moumié, il ajoute : « Vous dînerez bien avec nous ? » Moumié, visiblement ravi, s’assied. Les Pernod sont servis. La jeune femme accapare son attention pendant que William verse la dose n° 1. Mais Moumié, trop occupé à parler, ne boit pas. Bechtel, finalement, lève son verre ; la jeune femme prend le sien. Ils regardent l’opposant : « Tchin-tchin ». Bechtel et la fille boivent. Mais Moumié ne bronche toujours pas, son verre de Pernod reste sur la table. Le repas est servi. Les plats s’enchaînent, arrosés. Félix Moumié ne boit toujours pas. Au moment du fromage, le Camerounais se lève pour aller aux toilettes. Comme vous pouvez vous en douter, Bechtel a versé la deuxième dose dans le verre de vin de son convive. De retour à table, Moumié se lance dans une interminable discussion. Le temps passe. Bechtel et la fille commencent à désespérer. Ils se disent que si ce fichu Camerounais ne boit pas, c’est raté, car ils n’ont pas d’autre dose. Soudain, Moumié s’interrompt et vide d’un trait, coup sur coup, et le verre de Pernod et le verre de vin. Double dose de poison. 

William et la fille se regardent, se demandent s’il ne va pas tomber raide mort devant eux. Le père T. avait bien dit : « Surtout pas de double dose. » Quand Moumié remonte à sa chambre, un peu chancelant, William envoie la fille à la réception pour commander un taxi, direction l’aéroport. Il s’agissait de prendre fissa le premier avion pour n’importe où. 

Le lendemain, la femme de ménage frappe à la porte de Félix Moumié. Pas de réponse. Il est découvert très mal en point. Transporté à l’hôpital, il meurt quelques jours plus tard, je ne sais pas exactement combien. Toujours est-il que le docteur, venu constater le décès, refuse le permis d’inhumer et fait venir un médecin légiste, qui découvre très vite des traces de poison dans son sang. Un juge suisse ordonne une enquête de voisinage : on apprend que Moumié avait dîné avec Bechtel et la fille. Cet âne de William Bechtel s’était inscrit à l’hôtel sous son vrai nom. Vous parlez d’un agent !

Archives : Jeune Afrique

 

Étiquettes:
Le livre de Nathalie NKOAH "Revenge Porn" en téléchargement direct

Le livre de Nathalie NKOAH "Revenge Porn" en téléchargement direct

L'ancienne compagne de Samuel Eto'o,  Hélène Nathalie Koah, publie le 18 février 2016 un livre dans lequel elle raconte avec force et détails les 7 ans de relation clandestine avec Samuel Eto'o.La...
95
92,488 vues
0
Nathalie Koah aurait-elle dévoilé le nom du père de son enfant dans son livre?!

Nathalie Koah aurait-elle dévoilé le nom du père de son enfant dans son livre?!

Nous l’avons appris la semaine dernière comme il est désormais de coutume pour chaque actualité marquant sa vie privée ou publique, la Nathalie a mis au monde une charmante fillette : Beverly Nayla....
27
29,265 vues
0
Floriane Tchandja abandonne Équinoxe télévision pour prendre soin de son foyer.

Floriane Tchandja abandonne Équinoxe télévision pour prendre soin de son foyer.

    Floriane Tchandja laisse Équinoxe télévision pour prendre soin de son foyer. La célèbre présentatrice de Equimag (entre10 heures et 12 heures )en compagnie de Fidjil et Tendance devait se décider...
24
28,429 vues
0
La nouvelle Carte Nationale d’Identité camerounaise avec puce à données biométriques pose problème

La nouvelle Carte Nationale d’Identité camerounaise avec puce à données

La nouvelle carte nationale d’identité adoptée par les pouvoirs publics au Cameroun pose deux types de problèmes : son inadéquation avec le temps et sa valeur juridique.
18
21,476 vues
0
TENOR et RODWYN un duo inédit pour le premier spectacle de 2017.

TENOR et RODWYN un duo inédit pour le premier spectacle de 2017.

GM Entertainment et Jaguar Moov offrent au public de Yaoundé et aux abonnés du Katio’s Club, non pas un duo le 02 janvier 2017, mais deux artistes à la diversité culturelle étonnante. Une fraternité...
13
21,085 vues
0
Parifoot, Roisbet, Bet foot, Pmuc ces entreprises qui appauvrissent le Cameroun.

Parifoot, Roisbet, Bet foot, Pmuc ces entreprises qui appauvrissent le Cameroun.

Ces multinationales ont pignon sur rue au Cameroun depuis leur arrivée. Une activité à la solde des jeunes pullulent les rues des grandes villes du pays et personne n'ose dire mot.
56
19,709 vues
0
Que fera Obama après la maison Blanche?!

Que fera Obama après la maison Blanche?!

Pendant que tous les projecteurs sont braqués vers Donald Trump et sa victoire à la magistrature suprême des États-Unis d’Amérique, très peu sont ceux qui se soucient de l’actuel locataire de la...
23
19,493 vues
0
Mink's : Le gars-là est laid… une histoire vraie !

Mink's : Le gars-là est laid… une histoire vraie !

L’année 2016 a connu l’éclosion de plusieurs artistes camerounais. Notamment dans le monde du rap où beaucoup ont pu se faire une place de choix dans le game, venant bousculer les habitudes en...
8
19,285 vues
0